Rilke et Werenskiold ?

Dernière mise à jour : janv. 12


Prière de la trop peu indifférente

Rainer Maria Rilke (Vergers)


(...)


Parfois les amants ou ceux qui écrivent

trouvent des mots qui, bien qu'ils s'effacent,

laissent dans un coeur une place heureuse

à jamais pensive...


Car il en est sous tout ce qui passe

d'invisibles persévérances ;

sans qu'ils creusent aucune trace

quelques-uns restent des pas de la danse.


Tableau d'Erik Werenskiold - "You and I", 1884