Jacqueline de Romilly, la vigie grecque




"Je n'imagine certes pas que la littérature soit le premier remède contre la violence, ni le plus efficace. .. Mais l'aide de la littérature, l'aide de l'enseignement, l'aide des textes, l'aide de la Grèce, pourquoi s'en priver, quand elle est là, réconfortante et lumineuse, capable de nous aider, et à portée de notre main ?"

Jacqueline de Romilly

La Grèce antique contre la violence




"Née à Chartres, en 1913 (fille de Maxime David, professeur de philosophie, mort pour la France, et de Jeanne Malvoisin), elle a épousé en 1940 Michel Worms de Romilly.


Elle a effectué sa scolarité à Paris : au lycée Molière (lauréate du Concours général, la première année où les filles pouvaient concourir), à Louis-le-Grand, à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm (1933), à la Sorbonne. Agrégée de lettres, docteur ès lettres, elle enseigne quelques années dans des lycées, puis devient professeur de langue et littérature grecques à l'université de Lille (1949-1957) et à la Sorbonne (1957-1973), avant d'être nommée professeur au Collège de France en 1973.


Du début à la fin, elle s'est consacrée à la littérature grecque ancienne, écrivant et enseignant soit sur les auteurs de l'époque classique (comme Thucydide et les tragiques) soit sur l'histoire des idées et leur analyse progressive dans la pensée grecque (ainsi la loi, la démocratie, la douceur, etc.). Elle a également écrit sur l'enseignement. .. Après avoir été la première femme professeur au Collège de France, Jacqueline de Romilly a été la première femme membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres (1975) et a présidé cette Académie pour l'année 1987."




"Portrait d'une femme de conviction qui à 94 ans écrit encore malgré une quasi cécité. Jacqueline de Romilly se souvient de son émotion face aux textes de Thucydide, de son enfance, de sa mère, de la guerre, des heures passées à traduire des textes anciens... Dans ce documentaire, la plus grande helléniste de notre temps rappelle ce que nous devons au siècle de Périclès et revient sur son passé."


Jacqueline de Romilly, la vigie grecque





"Affinités électives", Par Francesca Isidori ; Avec Jacqueline de Romilly

(France Culture, Le 10 mai 2007)





"Jacqueline de ROMILLY (de l'Académie Française et Professeur honoraire au Collège de France) met en lumière, à travers deux exemples (la naissance de la démocratie de la Grèce dans notre vie et la figure du héros tragique), l'apport extraordinaire de la Grèce dans notre vie intellectuelle et notre actualité politique."


L'actualité des études grecques

(Les Amphis de France 5 - Entretiens en littérature.)