Alexandre Cabanel: Tableaux / Paintings

Dernière mise à jour : févr. 18


Autoportrait (Self-portrait), 1852





"Alexandre Cabanel (Montpellier 1823 – Paris 1889) obtint le prix de Rome en 1845 et entra à l'Institut en 1863. Peintre au métier sûr, il exécuta des portraits d'une très belle qualité et des toiles mythologiques habilement conçues. Ses célèbres tableaux historiques (le Repos de Ruth, 1866 ; Mort de Francesca de Rimini et de Paolo Malatesta, 1870), à la composition étudiée, à la facture précise et aux détails iconographiques soignés, sont parfois déclamatoires et peuplés d'héroïnes de théâtre (Phèdre, 1880). Ayant reçu de nombreuses commandes de Napoléon III et de souverains étrangers (le Paradis perdu, 1867, peint pour le roi de Bavière), cet artiste privilégié joua un grand rôle dans la direction du Salon officiel, sous le second Empire, en s'opposant fortement aux impressionnistes."


Source




"Alexandre Cabanel (28 September 1823 – 23 January 1889) was a French painter. He painted historical, classical and religious subjects in the academic style. He was also well known as a portrait painter. According to Diccionario Enciclopedico Salvat, Cabanel is the best representative of the L'art pompier and Napoleon III's preferred painter. Cabanel entered the École des Beaux-Arts in Paris at the age of seventeen, and studied with François-Édouard Picot. He exhibited at the Paris Salon for the first time in 1844, and won the Prix de Rome scholarship in 1845 at the age of 22."


Source






Un penseur, jeune moine romain, 1848

(The Roman Monk)







L'Ange du soir veillant sur une ville, 1848

(The Evening Angel)









L'Ange déchu (Fallen Angel), 1847









Contemplation, 1848








Desdemona, 1871









Echo, 1874










Phaedra, 1880










Le Poète et la Muse (The poet and his Muse)









Ophelia, 1883