Cioran, florilège #1 : La lucidité

Dernière mise à jour : avr. 12


"L'esprit défoncé par la lucidité".

Cioran

Pensées étranglées, 1965



Cioran évoquait souvent, en entretiens et dans ses propres ouvrages, son intime conviction d'être l'homme le plus lucide qu'il ait connu. S'il paraît impossible de vérifier objectivement cette impression personnelle, exprimée depuis Sur les cimes du désespoir (1934) jusqu'à Aveux et Anathèmes (1987), on pourra malgré tout récolter çà et là les petites envolées du penseur roumain à ce propos. Où l'on verra que la clairvoyance des idées, l'extrême lucidité sur le monde, l'acuité des perceptions et l'incroyable discernement dont Cioran fait preuve dans son oeuvre constituent un véritable fil rouge de sa pensée poétique et philosophique...


E. Cioran - Photographe et date inconnu(e)s




Sur les cimes du désespoir (1934)


« L’insomnie est une lucidité vertigineuse qui convertirait le paradis en un lieu de torture. »



Le livre des leurres (1936)


« RÈGLES POUR VAINCRE LE PESSIMISME MAIS PAS LA SOUFFRANCE : — Accompagner le moindre frisson de l’âme d’une tension active ; être lucide dans la dissolution intérieure (...). »


« [Souffrir] à l’idée que notre vie puisse s’interrompre avant que nous ne mourions, qu’elle s’arrête alors que nous sommes déjà parvenus au sommet de la lucidité, où l’on voit tout dans une telle clarté que même l’obscurité brille jusqu’à nous aveugler... »


« La femme ne pardonne aucune innocence, et la vie aucune lucidité. »


« Nul n’a jamais vaincu l’obsession de la mort par la lucidité et la connaissance. Il n’y a aucun argument contre elle. N’a-t-elle pas l’éternité de son côté ? Seule la vie doit se défendre sans trêve ; la mort, elle, est née victorieuse. Et comment ne le serait-elle pas, puisqu’elle est fille du néant et de la terreur ? »


« Savoir qu’on se bat seulement pour des illusions et que, pour les essences, il est vain de faire des sacrifices, présuppose tant de lucidités, tant de chutes et de victoires que rien ne peut plus retenir l’orgueil suprême et la suprême humiliation. »


« La lucidité ultime est l’équation : sens-non-sens. »



Des larmes et des saints (1937)


« La lucidité : un automne des instincts. »



Le Crépuscule des pensées (1940)


« La lucidité est un vaccin contre la vie. »


« L’homme qui sa vie durant pratique la lucidité devient un classique du désespoir. »


"La lucidité : avoir des sensations à la troisième personne".



Cioran en compagnie du photographe Vasco Szinetar - Paris, 1982




Précis de décomposition (1949)


« L'homme idéalement lucide, donc idéalement normal, ne devrait avoir aucun recours en dehors du rien qui est en lui. »



Syllogismes de l'amertume (1952)


« Devoir de la lucidité : arriver à un désespoir correct, à une férocité olympienne. »



La Tentation d'exister (1956)


« La lucidité, ne l’oublions pas, est le propre de ceux qui, par incapacité d’aimer, se désolidarisent aussi bien des autres que d’eux-mêmes. »


"Nul être soucieux de son équilibre ne devrait dépasser un certain degré de lucidité et d'analyse."



Cioran en 1989. Photographie de Jean-Marie del Moral




Cahiers (1957-1972)


« Toute activité consciente gêne la vie. Spontanéité et lucidité sont incompatibles. Tout acte essentiellement vital, dès que l'attention s'y applique, s'accomplit avec peine et laisse après soi une sensation d'insatisfaction. »


« Sans la conscience du malheur, je serais le plus grand imposteur qui fût. (Il y a imposture là où l'excès de lucidité n'est pas accompagné par la conscience du malheur.) »


« La lucidité sans ambition n'est rien de plus que le néant. Il faut que l'une s'appuie sur l'autre, que l'une combatte l'autre sans victoire, pour qu'une œuvre soit possible, pour qu'on produise quoi que ce soit. L'hypertrophie ou plutôt le vice de la lucidité détruit tous nos actes futurs. »


« Lucidité et aveuglement peuvent aller de pair et font même bon ménage. »


« La lucidité n'extirpe pas le désir de vivre, elle rend seulement impropre à la vie. »


« Le sceptique est un martyr de la lucidité. »


« Je juge tout le monde et tout le monde me juge. Si je pouvais me voir avec les yeux des autres, je disparaîtrais sur le coup. Pour lucide qu'on soit, on ne l'est jamais au point de pouvoir se regarder absolument de l'extérieur. »



Le Mauvais démiurge (1969)


"La lucidité est l'équivalent négatif de l'extase."



De l'inconvénient d'être né (1973)


« La clairvoyance est le seul vice qui rende libre – libre dans un désert. »


« La lucidité sans le correctif de l'ambition conduit au marasme. Il faut que l'une s'appuie sur l'autre, que l'une combatte l'autre sans la vaincre, pour qu'une oeuvre, pour qu'une vie soit possible. »



Écartèlement (1979)


« Le malheur veut qu’une fois lucide, on le devienne toujours davantage : nul moyen de tricher ou de reculer. Et ce progrès s’accomplit au détriment de la vitalité, de l’instinct. »




Cioran en 1986. Photographie de Gerold Esser



Aveux et Anathèmes (1987)


« La lucidité : un martyre permanent, un inimaginable tour de force. »



Entretiens


« J'ai toute ma vie nourri cette extraordinaire prétention d'être l'homme le plus lucide que j'aie connu une forme incontestable de mégalomanie. Mais, au vrai, j'ai toujours eu le sentiment que les gens vivaient dans l'illusion, moi excepté. J'étais profondément convaincu qu'ils ne comprenaient rien. Il ne s'agit pas là d'une forme de mépris, mais simplement d'un constat: tout le monde se trompe, les gens sont naïfs. Moi, je m'arrogeais la chance - ou la malchance, comme vous préférez - de ne pas me tromper, et par là même de ne participer au fond à rien, de jouer une comédie à destination des autres, sans y prendre réellement part. »


« La lucidité extrême est le dernier degré de la conscience ; elle vous donne le sentiment d’avoir épuisé l’univers, de lui avoir survécu. »


« J'aurais dû sombrer dans une foi, mais ma nature s'y opposait. Je suis toujours allé dans le sens de l'inaboutissement. Il s'est passé quelque chose en moi depuis lors, un appauvrissement intérieur, un glissement vers une lucidité stérile.

Le désert intérieur n'est pas toujours voué à la stérilité. La lucidité, grâce au vide qu'elle laisse entrevoir, se convertit en connaissance. Elle est alors mystique sans absolu. »


« La lucidité complète, c'est le néant. »




E. Cioran à Paris - Photographe et date inconnu(e)s